Présidentielle 2020 : L’OIF envoie une mission d’observation électorale à Lomé

Présidentielle 2020 : L’OIF envoie une mission d’observation électorale à Lomé

Des Allemands, Belges et Français vont composer une mission de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) pour l’observation électorale dans le cadre de l’élection présidentielle dont le premier tour est prévu pour le 22 février prochain.

Ils seront une vingtaine de personnalités, membres du parlement européen à faire partie de cette délégation qui est attendue à Lomé le 19 février 2020, jour du vote par anticipation des forces de défense et de sécurité.

Cette décision d’envoyer la mission d’observation à Lomé pour la présidentielle du 22 février prochain, a été prise à Lomé lors de la visite de la Secrétaire Générale de l’OIF, la Rwandaise  les 16, 17 et 18 décembre derniers.

Visiblement, l’OIF sera la seule organisation internationale à envoyer une mission d’observation électorale au Togo pour cette présidentielle. L’Union européenne a déjà annoncé qu’elle n’en enverra pas.

Sur place, le gouvernement a refusé des accréditations aux organisations de la société civile togolaise, notamment le Conseil épiscopal Justice et Paix (CEJP).

Ces organisations de la société civile et les partis d’opposition dénoncent depuis quelque temps l’opacité qui entoure le processus électoral.

CATEGORIES
PARTAGER

COMMENTAIRES

fr_FR
fr_FR