L’essentiel de l’actualité de la semaine

L’essentiel de l’actualité de la semaine

 

Les différentes rédactions des médias togolais ont passé au peigne fin, les évènements politiques et socioéconomiques qui ont meublé la semaine qui s’achève. Elles ont essentiellement porté sur des sujets de développement socioéconomique.

Le chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé a échangé le mercredi 11 décembre avec le représentant régional de la Francophonie, M. Eric Adja. Ce dernier est allé faire part au président de la République de la tenue du 16 au 17 décembre prochain à Lomé de la première conférence régionale sur l’intelligence artificielle. Un évènement qui sera couplé de celui de la pose de la première pierre de l’Agence francophone pour l’intelligence artificielle dont le siège sera basé à Aného. Le chef du gouvernement, Komi Selom Klassou a représenté le chef de l’Etat au Forum sur la paix, la sécurité et le développement à Assouan en Egypte.

Et parmi ces faits marquant de l’actualité, on retiendra la rencontre entre le gouvernement et le corps diplomatique le 9 décembre dernier. Une initiative des autorités togolaises qui, après la tentative d’insurrection armée menée par un groupe d’individus le 23 novembre, ont voulu apporter des éclaircis sur la suite des évènements qui ont permis de mettre la main sur ces malfaiteurs.  Le gouvernement a pu ainsi rassurer les différentes chancelleries et partant les populations que tout sera mis en œuvre pour garantir la paix et la sécurité, gages de tout développement. Et c’est cette assurance qui a une fois encore favorisé la mise en place, mardi dernier, d’un nouveau cadre de coopération entre le Système des Nations Unies (SNU) et le Togo. Et pour atteindre les objectifs recherchés, entre autres l’employabilité, l’entrepreneuriat des femmes, l’amélioration de l’accès équitable des populations aux services sociaux de base, le renforcement des institutions publiques etc…, l’ONU va injecter près de 123.915.060 millions de dollars US sur une période de 5 ans (2019-2023). Cet accord a été signé au CASEF par le représentant résident du SNU, M. Damien Mama et la ministre de la Coopération et de la Planification Mme Damba Tignokpa. Sa collègue du ministère de l’Action social et de la Promotion de la Femme, Mme Tchabinandi Kolani Yentcharé, organisait de son côté, avec l’appui de l’UNICEF, un atelier de validation de la Politique Nationale de l’Action Sociale (PNAS). Un document de référence qui vise à répondre aux défis des cadres contextuels international, régionale et national en matière des ODD et du PND. Un PND qui attend aussi du secteur culturel, rencontré par le ministre Egbétonyo au cours de cette semaine.

Le développement c’est aussi la bonne gouvernance foncière.  Le gouvernement conscient de cela a pris de nouvelles dispositions pour le Code foncier et domanial. Celles-ci ont été vulgarisées lors d’un atelier organisé à l’intention des administrateurs locaux de la préfecture du Golfe et d’Agoè-Nyvé. Les statistiques se doivent elles aussi de faire peau neuve. Et c’est en ce sens que s’est ouverte lundi à Lomé un atelier régional de formation sur la compilation d’indicateurs de dépenses du Produit Intérieur Brut (PIB). Ceci pour le suivi de la résilience dans tous les secteurs économiques des pays en transition. Concernant toujours les statistiques, sa 2ème stratégie nationale va être élaborée en vue de s’arrimer au nouveau Plan National de Développement (PND 2018-2022). Mardi, les différents acteurs se sont retrouvés à Lomé pour lancer les travaux.

La Brasserie BB Lomé, pour accompagner les efforts du gouvernement pour le développement de l’agriculture va financer un centre agro écologique dans le quartier Adougba dans la préfecture d’Agoè-nyivé. Parlant de l’environnement, une feuille de route est en train d’être peaufinée par l’Agence Nationale de Gestion de l’Environnement (ANGE) pour l’amélioration de l’écosystème des données environnementales.

Toutes ces actions en vue d’assurer un développement intégral aux populations ne seraient se réalisées si celles-ci ne se soustraient pas de la corruption. C’est l’un des messages qu’apporté aux populations, la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA). Ceci dans le cadre de la journée internationale de la lutte contre la corruption.  D’une commémoration à une autre, les universités togolaises engagées à être plus performantes, ont célébré la première édition de la « Journée Erasmus. Un évènement qui vise à promouvoir ce programme qui chaque année depuis son lancement en 1987, profite à des milliers d’étudiants, d’apprentis, de doctorants et d’enseignants sur la planète. Cette semaine, a été commémoré le 60e anniversaire de l’ASECNA. Un évènement qui a permis de renforcer la coopération entre les différents acteurs aéroportuaires pour assurer la mission qui leur est dévolue, celle de la sécurité aérienne dans les 17 pays africains membres de l’ASECNA. La Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication, HAAC, a organisé un séminaire en vue de trouver des solutions pour éradiquer la piraterie. Jeudi, le gouvernement nommait enfin le ministre des Enseignements Primaire et Secondaire en la personne de M. Affo Atcha-Dédji, ancien directeur général du groupe TOGOCOM.

Sur le plan sportif, on retiendra la tenue de l’atelier de cadrage méthodologique du processus d’actualisation des politiques nationales des sports et de la formation civique ce jeudi 12 décembre à Lomé. Le rugby a aussi fait parler de lui à travers l’organisation d’une formation des entraineurs. Ces derniers ont pu renforcer leurs compétences en la matière. La SALT quant à elle s’est adjugé le trophée mis en jeu pour les 60 ans de l’ASECNA en battant l’équipe organisatrice.

Aristide A.

CATEGORIES
TAGS
PARTAGER

COMMENTAIRES

fr_FR
fr_FR