16ème Foire Internationale de Lomé, Un pari gagné !

16ème Foire Internationale de Lomé, Un pari gagné !

Après 17 jours d’intenses activités commerciales foraines, allant des  traditionnelles expositions-ventes aux rencontres récréatives, en passant par des panels enrichissant et rencontres B2B, Les rideaux sont tombés ce lundi 09 décembre 2019 sur 16ème édition de la Foire Internationale de Lomé (FIL) qui s’est tenue du 22 novembre au 8 décembre sur le thème le « e-commerce pour une forte expansion des échanges ». Un rendez-vous commercial et d’affaires qui cette année a encore drainé des milliers d’exposants, d’hommes d’affaires, de sociétés et de visiteurs  sur le site du CETEF Togo 2000. Un pari gagné pour Kuéku-Banka Jonhson et son staff. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 308 725 visiteurs enregistrés contre 271.666 en 2018. Le défi de 300.000 visiteurs est hautement relevé. 

Pendant une dizaine de jours des exposants nationaux et internationaux ont proposé aux visiteurs qu’on comptait par milliers, plusieurs produits et services pour leur grand bonheur. Cette année, 975 exposants venus de 19 destinations ont participé à la foire, dont 25% qui sont de nouveaux exposants En dehors de l’aspect mercantile, Plusieurs activités ont marqué l’événement. Il s’agit des expositions et ventes, du basket-ball (3×3), des rencontres B to Be, des panels, des activités culturelles etc. Des rencontres d’affaires ont été également organisées dans le cadre de la foire. Selon Kueku-Banka Johnson, il y a eu 312 rencontres d’affaires qui ont débouché sur la signature de plusieurs contrats.

On peut citer entre autres la rencontre organisé par la TDE pour présenter les différentes améliorations qu’elle propose à sa clientèle. Le site de la 16ème FIL a également accueilli la première édition de la »Journée du consommateur d’Assurance». Une initiative portée par la Fédération Togolaise des Assureurs Conseils (FETAC) en collaboration avec le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) et la Ligue Togolaise des Consommateurs. C’était l’occasion choisi par des agents du Mécanisme Incitatif de Financement (MIFA) pour aller à la rencontre des exposants. Ceci leur a permis d’échanger directement avec les acteurs  des chaines de valeur agricole qui y exposent.  

Dans tout ce remue-ménage où on discutait argent et affaire, une place a été aussi faite à la culture. Ainsi, comme il a été de coutume aux éditions précédente, des artistes de la chanson togolaise, des humoristes et autres ont offerts des spectacles riches en couleurs et émouvant tous les week-ends. L’on pourrait ainsi dire que cette 16e édition du FIL a été encore une fois une réussite car au fil des années elle prend de l’ampleur et attire bon nombre de personnes. Cette réussite, les dirigeants la doivent au dévouement et au savoir-faire du comité d’organisation dirigé de main de maitre par le directeur général du CETEF, M. Kuéku-Banka Johnson. Ce dernier a, à cet effet rendu hommage à tous ceux qui ont de près ou de loin d’œuvrer pour la réussite de cet évènement qui cette année a vu la participation de plusieurs exposants et de visiteurs dont le nombre ne cessait de croitre de jour en jour. Faut-il le rappeler, l’objectif premier de la foire internationale de Lomé, cet évènement de grands enjeux commerciaux qui réunit pendant une dizaine de jours plusieurs opérateurs économiques du Togo et du monde dans une ambiance festive,  est de se faire connaître par le public. L’exposant qui vient à la foire de Lomé rencontre entre autres de nouveaux partenaires, promeut ses produits et services, développe l’image de sa société ou structure, accède au marché international, trouve de nouvelles opportunités d’investissement.

Et grande fut sa joie de voir cette année l’intérêt que cette foire a suscité auprès des institutions notamment celle de l’Union Européenne qui a fait le déplacement du site du CETEF pour vivre les derniers instants de ce grand rendez-vous commercial. « Nous avons eu une très belle journée avec l’Union Européenne qui a marqué sa participation à cette foire. Même si cette année on n’a pas remarqué la présence de pays invité d’honneur, le Nigéria s’est comporté comme s’il l’était, avec une bonne participation. En une semaine ils ont pu finir leurs produits ». Rendez-vous ait pris pour l’année prochaine. Et d’ors et déjà les organisateurs prévoient des innovations pour apporter plus de notoriété à cette grande messe commerciale et d’affaires. 

Comme statistique, la journée du dimanche 8 décembre a vu la présence de plus de 40.000 visiteurs (une estimation de nos reporters). Cette année comme ce fut en 2018, la sécurité a été encore renforcée avec des fouilles corporelles des personnes à l’aide des engins détecteurs appropriés, la présence de la brigade canine et naturellement la présence des forces de sécurité sur tout le site. Du coup, les exposants et les visiteurs  n’avaient rien à craindre en ce qui concerne leur sécurité et de leurs engins.

La 17e édition de la Foire internationale de Lomé est déjà annoncée pour l’année prochaine. En attendant de communiquer la période, les organisateurs promettent de nouvelles innovations afin de répondre davantage aux attentes des exposants et visiteurs.

 Aristide A.

CATEGORIES
TAGS
PARTAGER

COMMENTAIRES

fr_FR
fr_FR